POLARS,THRILLERS ET LITTERATURE

23 février 2018

Hâte- toi de vivre - Laure Rollier

20180223_084936_resized

Léo, jeune professeure de Philosophie dans les alentours d'Agen est hospitalisée suite à un accident de voiture. A son réveil, elle entend des voix de femme dans la salle de bain et quel n'est pas son étonnement de trouver une vieille dame assise sur la cuvette des toilettes. Cette dame, c'est Mamie Lina sa grand-mère décédée qui va s'immiscer dans sa vie, et dans le logement qu'elle partage avec son amie Louise et sa fille. Seulement Léo est la seule à la voir et à l'entendre. Mamie Lina devient omniprésente, a un avis sur tout et chamboule complètement le quotidien de sa petite fille tout en lui prodiguant des conseils et en l'incitant à saisir la vie à pleine main. 

Mon avis :

Un roman que l'on remarque avec sa couverture bien colorée et flashy et sur lequel il faut s'arrêter si l'on veut passer un bon moment. C'est drôle, touchant et on a presque envie de s'identifier à Léo et pouvoir revivre quelque temps avec un être cher disparu.

Une histoire d'amitié, d'amour où tous les personnages ont un rôle intéressant. La grand-mère apporte de la fraîcheur et de l'humour en se mêlant de tout, et en donnant son avis sur tout. On sent une amitié sensible et profonde entre Léo, Louise et juju , ils sont toujours là les uns pour les autres. La famille et ses secrets sont également au rendez-vous, un jour les non-dits refont surface, pour mieux comprendre et continuer de vivre en toute sérénité.

Une pause polars pendant laquelle j'ai passé un moment plein de fraîcheur, un roman feel good qui m'a, pas certains côtés fait penser aux histoires de Virginie Grimaldi et Julie De lestrange.

Quelques mots sur Laure Rollier

Dès son plus jeune âge, Laure Rollier a été initiée à la lecture et à l'amour des mots par ses parents. Passionnée de poésie, elle découvre les œuvres de Baudelaire et de Victor Hugo avant même d'entrer au collège. Diplômée en littérature, elle n'a jamais cessé d'écrire et de « jongler » avec les mots. Depuis son Sud-Ouest natal, elle se consacre désormais entièrement à sa passion, tout en prenant bien soin de ses trois jeunes enfants et a eu la chance d'être révélée lors du  Mazarine book day.

Vous pouvez la retrouver ici sur son blog

Hâte-toi de vivre - Laure Rollier - Parution Février 2018 - Editions Mazarine

 

 

 

Posté par PAUSEPOLARS à 12:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 février 2018

Le sceau des sorcières - Jacques Vandroux

20180221_142357_resized_1

1615 - Margot, jeune femme à la beauté sculpturale possède comme ses ancêtres des talents de guérisseuse. Accusée de sorcellerie, elle est condamnée à mort.

Aujourd'hui à Grenoble, les corps de deux femmes à la vie dissolue sont retrouvés à quelques jours d'intervalle, torturée pour l'une et brûlée pour la seconde mais possédant toutes les deux un tatouage appelé 'le sceau des sorcières".  Le capitaine Nadia Barka, officier de police judiciaire cherche à connaître sa signification, enquête dans les milieux libertins et se rend rapidement compte qu'elle obtiendra certaines réponses en fouillant dans le passé ce qui lui permettra d'élucider ces meurtres. Rome, Lyon, cette chasse aux sorcières va la faire voyager et la mener vers les secrets du Vatican mais aussi vers des visions d'horreur où l'impensable prendra forme sous ses yeux.

Mon avis : 

J'ai découvert Jacques Vandroux avec "projet Anastasis" chroniqué ici et fait connaissance avec Nadia Barka avec "le sceau des sorcières".J'aurai cependant dû la découvrir dans "au coeur du solstice" , je suis complètement passée à côté mais ça ne m'a pas gênée dans la compréhension de l'histoire d'aujourd'hui.

Nadia Barka est une femme au charme oriental et qui reste dans les esprits une fois qu'on la rencontrée. Elle mène de front sa vie privée avec son compagnon Etienne également flic, sa fille de 9 mois et sa vie professionnelle où elle a de plus en plus de mal à contenir ses pulsions de violence. Le manque de sommeil, son nouveau rôle de maman difficile de tout concilier en toute sérénité. Le jour où elle va s'en prendre à des gars en train de violer une jeune fille, elle dépasse les bornes, et va devoir s'expliquer auprès de sa hierarchie. Elle est proche du burn-out. Trop indépendante, elle n'accepte aucune aide de ses proches ou collègues.

J'ai beaucoup aimé ce personnage, fragile en dedans et déterminé au dehors, qui ne veut pas montrer ses failles dans le cadre de son métier et qui est en réalité bien courageuse. J'ai senti l'esprit d'équipe et la détermination au sein de cette brigade mais je ne peux vous en révéler plus sinon ce serait spoiler cette histoire. 

La partie historique, cette chasse aux sorcières fait vraiment de ce livre un régal. Voyager dans un autre temps où les rites et coutumes étaient nombreux et parfois bien incompréhensibles aujourd'hui est très enrichissant. Aucune longueur, une écriture très fluide. Quelques arrêts et détails dans le monde libertin certes agréables et jamais vulgaires. 

Jacques Vandroux est un auteur talentueux que je vais continuer à suivre de très près et je vous invite également à le découvrir avec ses nombreux romans et son blog ici

Le sceau des sorcières - Jacques Vandroux - Parution novembre 2017 - Editions Robert Laffont

Posté par PAUSEPOLARS à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2018

Emma et Loustic - Fabienne Blanchut et Caroline Hesnard

20180217_140223_resized

Emma, 9 ans est fille unique de parents divorcés. Sa maman travaille et Emma très autonome, rentre seule de l'école en bus ou en métro et ses soirées sont monotones en attendant le retour de sa maman. Emma s'ennuie, elle voudrait bien qu'un animal intègre le foyer, elle pourrait ainsi s'en occuper et se sentirait moins seule ... seulement sa maman n'est pas d'accord. Un miracle est peut-être possible ...

Mon avis :

Un petit roman de 48 pages où alternent textes et dessins. Les mots sont simples et bien adaptés au jeune lecteur. L'histoire fait passer quelques messages : Posséder un animal ça n'est pas seulement jouer avec lui, c'est aussi le nourrir, et le considèrer comme une personne à part entière de la famille. Ce premier tome est suivi de 4 autres parus en janvier 2018, les suivants arriveront en mai. J'ai beaucoup apprécié les dessins très gais, bien détaillés et la couverture très attirante qu'on ne peut pas louper dans les rayons des librairies

Merci à Louisa qui a organisé ce concours sur le blog qu'elle partage avec sa maman "le shoot de Loley" et dont je suis une des heureuse gagnante. Merci aux Editions Albin Michel pour l'envoi.

Emma et Loustic- Tome 1 la rencontre - Fabienne Blanchut et Caroline Hesnard - A partir de 6 ans

Parution janvier 2018 - Editions Albin Michel 

Posté par PAUSEPOLARS à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2018

Mon coup de coeur de Février dévoilé dans le Parisien

Un nouveau rendez-vous mensuel dans lequel j'ai voulu mettre à l'honneur "Héroïne" de Laurent Reese

club lecteur fevrier

 Une très belle découverte, un thriller passionnant, chroniqué ici et que je vous conseille vivement

 

Posté par PAUSEPOLARS à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2018

Des lions et des hommes -Le refuge de Valrêve - Anouk Journo-Durey

20180216_164529_resized

Jawau, Izia et leur père le Dr Beaucaire quittent le Kenya et la réserve naturelle de Wild fiels pour s'installer au sanctuaire de Valrêve en Normandie, qui accueille des animaux sauvages, rescapés de zoos, cirques où ils étaient maltraités. Le but de Valrêve étant, quand cela est possible de remettre ces animaux dans leur milieu d'origine. Ce refuge appartient à Hugues et Madeline Payens des cousins qui acceptent de les héberger et où leur père y exerce son métier de vétérinaire. L'adaptation dans un autre pays au climat complètement différent n'est pas facile pour ces deux enfants qui doivent aussi faire face au décès de leur mère et à sa douloureuse absence. Les journées sont parfois longues car leur père travaille beaucoup mais la rentrée scolaire va les aider à rencontrer de enfants de leur âge et à se faire de nouveaux copains.

Ils partent à la rencontre des animaux du refuge et Glia, une lionne leur paraît étrangement familière. Aussi, on raconte que dans la forêt proche de Valrêve un trésor y serait caché. De quoi finalement bien occuper leur temps libre. Quand une accusation de maltraitance met le refuge en péril, Jawau et Izia cherchent à en savoir plus.

Mon avis :

Le refuge de Valrêve est le premier tome de la trilogie "des lions et des hommes". Y sont présentés les lieux, les personnages, le climat et la nature tout cela étant nécessaire pour une bonne compréhension de l'histoire.

Jawau est un garçon en apparence calme mais qui pourtant cache au fond de lui de la colère qui ne demande qu'a s'extérioriser. Izia est beaucoup plus solitaire, nostalgique d'avoir quitté le Kenya. Sa mère lui manque énormément.

Une écriture très fluide, et adaptée aux lecteurs dès 10 ans. On devine cependant très facilement la fin et je pense que le trésor évoqué n'avait pas forcément sa place dans ce premier tome. Ceci dit, j'espère que c'est un avant goût du tome 2 qui sortira en juin 2018, qui sera je le souhaite plus accès sur le trésor, l'univers et le quotidien des animaux ce qui en ferait aussi un roman d'aventure.

J'ai craqué sur ce livre au salon de la jeunesse de Montreuil tout d'abord pour sa magnifique couverture. On y parle du respect des animaux et nul doute qu'il plaira aux jeunes passionnés par ce sujet. J'ai hâte de découvrir le second tome et de me replonger dans l'univers de Valrêve.

Le refuge de Valrêve - Anouk Journo-Durey - Parution octobre 2017 - Editions Fleurus

Posté par PAUSEPOLARS à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 février 2018

Une proie si facile -Laura Marshall

20180212_093214_resized

Louise, décoratrice d'intérieur vit dans le sud de Londres avec Henry son jeune fils. Son conjoint a refait sa vie et elle a organisé la sienne avec Henry dans un appartement douillet, leur petit cocon. Adepte des réseaux sociaux, elle y a quelques amis et quel n'est pas son étonnement le jour où elle reçoit une demande d'amie de Maria Weston cette fille qu'elle a connu au lycée sur laquelle couraient de nombreuses rumeurs et qui était vite devenue l'indésirable du lycée.

Panique, stupeur, son coeur s'affole, ses mains deviennent moites... Qui se cache derrière ce nom car Maria Weston est morte depuis 25 ans. Disparue serait plus exact. Louise sait pourtant qu'il ne peut en être autrement car elle n'est pas innocente dans la disparition de Maria et depuis 25 ans elle se reproche l'attitude et le geste qu'elle a eu à son égard ce soir là. Elle accepte son invitation sur facebook et peu à peu les messages se font de plus en plus fréquents, insistants et menaçants.

Invitée à la réunion des anciens éléves du lycée elle décide de s'y rendre afin de savoir si eux aussi ont été contactés par Maria... Elle est loin de se douter de ce qui l'attend. Faire ressurgir le passé va anéantir le présent. 

Mon avis : 

Un thriller psychologique mené très habilement par la plume de Laura Marshall. Louise devient une autre personne au fur et à mesure de l'histoire, sa personnalité change complètement à chaque arrivée des messages de plus en plus incisifs de Maria qui la destabilisent complètement. Louise perd pied, vit dans une angoisse permanente se demandant sans cesse ce que deviendrait son fils si son secret à propos de Maria venait à être découvert. Au fil des pages,on ressent tout l'impact que peuvent avoir les réseaux sociaux dans le quotidien des internautes.

Les chapîtres alternent entre passé et présent. On replonge dans les années de lycée où les adolescents apprennent à se connaître. Les amitiés, les amours, les jalousies, la découverte de substances illicites mais aussi le harcèlement scolaire.

L'histoire démarre tranquillement, le temps de poser la situation et de connaître un peu mieux les protagonistes mais ensuite Laura Marshall nous entraîne sur des pistes tellement crédibles que lorsque le final arrive on se prend "une grande claque" dans la figure.

Un premier roman que je conseille vivement à tous les amateurs de thrillers psychologiques.

Quelques mots sur l'auteur 

Laura Marshall a grandi à Wiltshire et a étudié l’anglais à l’université du Sussex. En 2015, elle décide de se lancer dans l’écriture, et participe au Curtis Brown Creative Writing. Son premier roman, Une proie si facile, a été finaliste au Bath Novel Award 2016 et présélectionné pour le Lucy Cavendish Fiction Prize 2016. Il est en cours de traduction dans plusieurs pays.

Une proie si facile - Laura Marshall - Parution février 2018 - Fleuve Editions

 

Posté par PAUSEPOLARS à 14:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Le prix découverte des Mines noires est attribué à .....

ob_4bd01e_prix-1

Vous pouvez retrouver mon avis sur ce livre ici 

 Un prix mérité pour ces deux auteurs qui ont été difficiles à départager, le mieux était donc de leur offrir le prix à chacun

ob_e9d8a9_prix-1-bis

 Mon avis sur les loups et l'agneau ici

Bravo à tous les deux et bonne lecture à ceux qui vont bientôt les découvrir

Posté par PAUSEPOLARS à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2018

Le prix du Jury du salon des Mines noires est attribué à

M

 

Un prix amplement mérité, si vous ne l'avez pas encore lu, soit vous l'empruntez à votre médiathèque ou vous attendez sa parution en format poche le 19 avril prochain chez la Mécanique générale car il est épuisé en grand format.

N'hésitez pas à visiter la page de l'auteur ici. Après quelques petits soucis sur son compte Facebook, Mattias espère très bientôt pouvoir revenir discuter avec ses lecteurs.

27867592_537097343356188_1883697265539882339_n

Posté par PAUSEPOLARS à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

A la rencontre d'Isabelle BOURDIAL

 

28080446_1648457555220377_449112407_o

 Isabelle Bourdial s'est gentiment prêtée au jeu des questions. Je souhaite vraiment que les lecteurs la connaissent un peu mieux car son second roman est en cours d'écriture et il ne faudra pas passer à côté. En attendant cela vous laisse le temps de vous plonger dans "chasseurs d'esprit".

118750396_o

 

Isabelle, peux-tu te présenter en quelques mots ?

"Scientifique de formation, je suis journaliste, spécialisée dans les sciences et l’histoire des civilisations. Rédactrice en chef des Cahiers de Science & Vie jusqu’à l’année dernière, j’ai écrit une vingtaine d’ouvrages documentaires, ai travaillé ponctuellement pour la télévision. J’ai publié ma première fiction en 2016".

 Quels sont tes auteurs de prédilection et celui ou celle qui t’a donné envie d’écrire ton premier roman, Chasseurs d’esprit ?

"J’ai des goûts assez éclectiques. Chez les contemporains, j’aime beaucoup Tonino Benacquista, Murakami, David Lodge, Fred Vargas, Hervé Le Corre, Sandrine Collette, Dennis Lehane, William Boyd et beaucoup d’autres… c’est Michael Crichton, l’auteur de Jurassic Park, qui m’a donné l’envie d’écrire un roman en m’appuyant sur les progrès de la science."

Quelque chose me dit que tu as-tu beaucoup voyagé ?

"Oui, quand j’étais journaliste au mensuel Science & Vie. Par ailleurs, mes parents ont vécu plusieurs années dans les Caraïbes et au Venezuela. J’allais régulièrement leur rendre visite."

 Tu as réalisé un de tes rêves en janvier dernier en organisant, avec l’aide de la MéMO d’Osny, le festival Polar’Osny qui s’est déroulé du 7 au 31 janvier 2018. Autour du thème du polar : conférence, expositions, ateliers d’écriture, cluedo géant, concours de la plus belle couverture de polar… et le 20 janvier l’invitation d’environ 25 auteurs venus dédicacer leurs livres, et de quelques blogueurs qui ont participé à une table ronde. Comment te sens-tu quelques jours après la fin du festival ? Enchantée ? Déçue ? Prête pour la seconde édition ?

"Plus qu’enchantée ! C’est rare d’avoir le bonheur de vivre un de ses rêves et de ne pas être déçue. J’ai conscience de ma chance ! Le baby blues m’est tombé dessus une semaine plus tard. Pour le combattre, je me suis remise à l’écriture. Et ça marche !"

Un prochain roman sans évoquer les sciences, possible ou inconcevable ? 

"Non seulement possible, mais en cours… Après, gare à la rechute ! 😉"

On se donne donc rendez-vous dans quelques mois ... merci Isabelle pour cette interview

Posté par PAUSEPOLARS à 11:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 février 2018

Belles lettres et Marquoirs - Isabelle Haccourt Vautier

20180209_095746

 

Ceux qui me connaissent savent que la broderie au point de croix fait partie de mes passions. Peut-être que certains d'entre vous seront heureux d'apprendre la sortie d'un livre magnifique de mon amie Isabelle Haccourt Vautier.

Broderies en rouge et blanc où chaque lettre a son propre diagramme. Y figurent également quelques grands marquoirs élégants et très agréables à broder. Voici celui que j'ai brodé en 5 mois, la partie broderie uniquement mais quand même 28800 points

 

20180209_095636

 

Le salon aiguille en fête se déroule actuellement à la Porte de Versailles de Paris, vous pourrez rencontrer Isabelle sur le stand des Editions de Saxe les 9 et 10 février 2018 et faire dédicacer vos livres.

20180209_095652

20180209_095716

 

 Belles lettres et marquoirs - Isabelle Haccourt Vautier - Parution Editions de Saxe - vous pouvez commander aussi sur le site d'Isabelle ici 

Posté par PAUSEPOLARS à 11:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]