terr

 

4ème de couverture :

À Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui n'attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement, brûle la ville. La dernière affaire du capitaine Coste ? Elle se passe en enfer... 

 

On retrouve dans ce livre les memes personnages que dans code 93 , le premier roman d'olivier Norek.

Pas de temps morts et pas de longueurs, dès les premières pages on rentre  directement dans l'ambiance. Aucun répit pour la SDPJ du 93 , et pour l'équipe du capitaine Coste.

Malceny , ville bien mouvementée du 93 , ou les bandes rivales se cotoient au milieu des tours de bétons , de l'atmosphère lugubre, grisatre et austère. La découverte d'un cadavre dans un box de garage va mettre le feu aux poudres.... L'autopsie, (bien précise et emplie de détail) sera le départ d'une enquete mouvementée. trois caids de la drogue  assassinés , des retraités servant de nourrices aux trafiquants de drogue et des gamins de 13 ans armés qui font leurs propres lois .  Aux cotés de l'équipe des stups , le capitaine Coste  et ses acolytes vont  devoir faire vite, la ville s'embrase, les émeutes éclatent et s'intensifient. Qui tire les ficelles de cette affaire, qui est "le boss" ? 

On ressent beaucoup de complicité au sein de l'équipe, quelques traits d'humour aussi sont présents au milieu de ce vécu terrifiant . Dans ce deuxième roman, on s'attache de plus en plus aux personnages et  difficile de le lacher.Pour ma part, j'ai hate de les redécouvrir au sein de " surtensions" le troisième roman d'Olivier Norek ou vous trouverez tous les détails chez Michel Lafon 

 

surt

 

 

Territoires -Olivier Norek - parution octobre 2014  aux Editions Michel Lafon et Pocket 

 

N'hesitez surtout pas à aller à la rencontre d'Olivier Norek en salon, il est très abordable, plein d'humour et très sympathique , ci-joint une photo ( olivier norek est a gauche  avec Nicolas Lebel )

IMG_1947