115719214_o

 

 

Vraiment préssée de me lancer dans cette histoire, ce livre a été mis en avant sur de nombreux blogs, dans des émissions de télévisions, je ne pouvais pas passer a côté.

L'histoire :

Metropolitan Police de Londres, l'inspecteur "Wolf" Fawkes et ses coéquipiers sont en effervescence depuis la découverte d'un cadavre composé de six victimes différentes. Ces dernières ont été démembrées et assemblées par des points de suture pour ne former qu'un seul corps, baptisé Ragdoll (poupée de chiffon).

Récemment réintégré dans son service, Wolf retrouve son ancienne coéquipière l'inspecteur Baxter afin de résoudre ces meurtres pour le moins inhabituels et particuliers. Il ne faut pas perdre de temps, surtout que le tueur nargue en permanence la police en diffusant une liste de six personnes qu'il a l'intention de d'assassiner à des dates précises. Wolf est le dernier nom de la liste, il a 15 jours pour trouver cet assassin qui joue au chat et à la souris avec la police et les journalistes.

Mon avis :

De nombreux personnages dans ce roman,entre la police et les journalistes, j'ai du de nombreuses fois faire quelques retours en arrière pour me rappeler de chaque personnage ce qui a ralenti quelque peu ma lecture , car j'étais vraiment très impatiente de tourner les pages.

Trois acteurs principaux très différents, l'inspecteur Fawkes, très entêté, instable et souvent frôlant les limites du raisonnable. Sa coéquipière Emily Baxter raisonnée, franche, n'hésitant pas à remettre Fawkes dans le droit chemin. Edmunds, stagiaire discret mais qui grâce à ses connaissances des tueurs en série va beaucoup contribuer au succès de l'enquête. Le tueur a face à lui un adversaire futé et redoutable.

Les journalistes ne vont pas faciliter la tâche de la police, beaucoup trop présents sur cette affaire, et gênant considérablement l'avancement de l'enquête.

L'intrigue est vraiment bien trouvée, les façons de tuer impensables, le suspens omniprésent. J'avais mon idée sur le tueur et j'aurais voulu m'être trompée. Je m'attendais donc à une fin explosive et surtout inattendue ce qui ne fut pas le cas. Une déception pour cette fin mais cela reste une lecture très agréable. Daniel Cole signe ici un premier roman. Vu son talent pour l'originalité de l'histoire et le sens du suspens, je serai au rendez-vous lors de la sortie de son prochain livre.

Un roman dont on parle beaucoup en des termes élogieux, j'en attendais peut-etre trop. J'irai à la rencontre de l'auteur qui sera présent à St Maur en poche les 24 et 25 juin prochain.

Ragdoll - Daniel COLE - Parution Mars 2017 - Editions Robert Laffont la bête noire