BR

Elle est jeune. Elle est belle. Elle est flic. Elle est brutale.
Des jeunes vierges vidées de leur sang sont retrouvées abandonnées dans des lieux déserts, comme dans les films d'horreur. Les responsables ? Des cinglés opérant entre la Tchétchénie, la Belgique et la France. Les mêmes qui, un soir, mitraillent à l'arme lourde un peloton de gendarmerie au sud de Paris.
Que veulent-ils ? Qui est cet " Ultime " qui les terrorise et à qui ils obéissent ?
Face à cette barbarie, il faut un monstre. Lise Lartéguy en est un. Le jour, elle est flic au Bastion, aux Batignolles, le nouveau QG de la PJ parisienne. La nuit, un terrible secret la transforme en bête sauvage. Lise, qui peut être si douce et aimante, sait que seul le Mal peut combattre le Mal, quitte à en souffrir, et à faire souffrir sa famille

Une couverture qui résume parfaitement le style de l'héroine de ce livre.

Lise, plastique de rêve, 1m70, brune, cheveux longs, des yeux d'un bleu porcelaine, fan de moto et de vitesse. Son métier de policier elle l'exerce avec passion, avec pourtant cette double personnalité, cette pulsion qui l'anime et qui la transforme en un animal sauvage. Elle devient alors incontrôlable, se met en danger en gérant cette montée d'adrénaline qui la terrasse souvent dans des lieux dangereux où à chaque fois elle risque sa vie et dépasse les limites autorisées.

Ces excès de violence, ces phases d'hyperactivité aigüe elle s'en accomode mais les redoute aussi. En dehors de ses phases, elle sait se montrer attachante, emplie de sentiments pour son frère qui pourtant ne la ménage pas, et souffrant parallèlement du rejet de sa mère qui a toujours préféré le fils de la famille.

Un roman au même rythme effréné qu'une bonne série télévisée mais l'enquête est passée pour moi au second plan, car j'étais totalement subjuguée par les réactions et la personnalité de Lise. Mettre une femme en vedette avec de telles réactions est assez rare et ca m'a beaucoup plu, tout comme de retrouver la plume de Jacques-Olivier Bosco que j'avais découvert dans " quand les anges tombent" et avec lequel j'avais passé un excellent moment. J' aimerai retrouver Lise dans de nouvelles aventures.

Je suis allée ce week-end au salon du livre de Paris 7 où j'ai rencontré Jacques Olivier Bosco aux côtés d'Alexis Aubenque. Un très bon moment d'échange.

AUB

 

Brutale - Jacques-Olivier Bosco - parution Janvier 2017 - Editions Robert Laffont -  La bête noire que je remercie pour cette lecture.

Quelques mots sur l'auteur :

Jacques-Olivier BOSCO, JOB pour les intimes, est un enfant de la Méditerranée. Tour à tour plongeur, barman, scénariste, régisseur, encouragé par son idole, José Giovanni, il écoute ses conseils et continue ses écrits. Plus tard, il sera cuistot, restaurateur ou technicien dans l’aéronautique… Avec depuis toujours cette furieuse envie de coucher sur le papier des histoires destinées à vous rendre insomniaque ! En quelques romans, il a su imposer son style vif, tranché, violent qui plait de plus en plus aux lecteurs. Sa bibliographie :

Brutale (Éd. Robert Laffont - 2017)

Le Cramé (Éd. Jigal - 2011)

Loupo (Éd. Jigal - 2013)

Quand les anges tombent (Éd. Jigal - 2014)

          Aimer et laisser mourir (Éd. Jigal - 2012)

Et la mort se lèvera (Éd. Jigal - 2010)