20180506_095523_resized


 Gustavo s'apprête à vivre une journée importante. Directeur financier dans une multinationale il doit présenter devant l'état major son premier projet. Tendu, stressé, il prépare cela depuis des mois, l'enjeu est crucial.

Stupeur quand la police fait irruption à son domicile dès l'aube. On l'accuse de tentative d'enlèvement, d'homicide volontaire et après une perquisition à son domicile, il est placé en garde à vue. Complètement destabilisé et ne comprenant rien à ce qui lui arrive, il redoute le pire pour son avenir.

Sa femme Sophie essaye de comprendre et veut surtout préserver leurs deux garçons des conséquences dévastatrices de ces accusations dévoilées dans les médias et les réseaux sociaux. Elle va tout mettre en oeuvre pour démontrer l'innocence de son mari même si ce dernier n'a plus aucune certitude sur son emploi du temps le 19 janvier 2013.

Mon avis : 

Je suis et je reste passionnée par l'écriture de Mathieu Menegaux. Cet auteur m'entraîne à chaque roman vers des faits de sociétés qui font énormément réfléchir.

L'univers du personnage principal Gustavo bascule en un quart de seconde et ensuite tout va très vite. Tellement vite qu'il n'a même pas le temps de comprendre ce qui lui arrive. On assiste à l'anéantissement d'une famille qui se pose énormément de questions mais surtout aux conséquences dès que les journalistes, les médias et les réseaux sociaux s'emparent de cette arrestation. La femme de Gustavo reste digne, tout en se demandant si elle connait réellement le père de ses enfants.Avant cette lecture je ne me rendais pas compte que le matraquage médiatique pouvait faire autant de ravages, que le suspect soit coupable ou pas. Les réseaux sociaux deviennent des lieux où les gens se déchaînent sans forcément savoir, en accusant sans émettre un soupçon de doute. Cependant, cela démontre également que même quelques années après les faits, tout peut vous rattraper, à tout instant.

C'est pourquoi cette lecture m'a bouleversée, énervée, révoltée aussi et je n'ai pas eu l'impression de lire un roman, plutôt un livre relatant un fait divers judiciaire avec des mots simples, touchants et accessibles à tous en mettant en avant cette socièté et ces professions où tout doit aller vite et où l'obligation de résultat est omniprésente.

Beaucoup d'émotions après cette lecture en espérant que vous en aurez tout autant que moi.

Vous pourrez retrouver mon avis de "je me suis tue", le premier roman de l'auteur ici