20180510_104348_resized

Deux époques, deux histoires qui n'en formeront qu'une seule.

Paris 1942. Hannelore enceinte de six mois, son frére David et son mari Robert, tous juifs sont en fuite et ont échappé à la rafle du Vél d'hiv. Nathan, le frère jumeau de David s'est sacrifié pour les siens.

1956 près de Bordeaux. Hortense gère d'une main de maître son domaine "la Louvière". Elle n'a pas la chance de connaître la vie douce et tranquille qu'elle a pourtant bien méritée. La guerre lui a pris son mari qu'elle aimait tant et son fils aîné est mort lors de la seconde guerre. La sérénité ne règne pas dans la vie d'Hortense, des meurtres sont commis dans le voisinage et l'existente d'un fou semant la terreur dans les environs est évoquée. Cependant Hortense est persuadée que le passé est en train de refaire surface et que tous ces meurtres sordides ne sont pas les faits du hasard.

Mon avis :

Un roman qui nous embarque dans une période sombre de notre histoire. Impossible de ne pas trembler, de ne pas vibrer avec ces familles confrontées à la souffrance, la fuite et la peur du lendemain.

On passe d'un châpitre à l'autre dans une époque différente. secrets de famille, enquête policière, période historique dramatique, tout est réuni pour tourner les pages sans aucune pause car l'envie de connaître ces secrets est la plus forte. Nul doute que l'auteure a réalisé un important travail de recherches pour nous apporter autant de précision, toute en gardant une écriture simple et fluide.

La région des vignobles bordelais est décrite sans longueurs et l'on sent l'engouement de l'auteure pour cette région.

La partie consacrée aux meurtres révèlent des détails assez sordides, le rythme devient pesant, les heures sombres s'installent. Les personnages se révèlent avec leurs secrets, leurs fragilités.

Un bon moment de lecture que j'ai eu la chance de vivre dans mon transat et le soleil de mon jardin.

Les sanglots de pierre - Dominique FAGET - Parution Avril 2018 - City Editions