20180812_080748

 

4ème de couverture :

 Deux couples, deux histoires parallèles qui disent les trahisons, les échecs et les fêlures de nos vies ordinaires ; deux récits qui s’imbriquent et se superposent, témoignant par cette architecture de la tragique complexité des rapports humains. Lorsque l’illusion des amours éternelles se fracasse au mur du quotidien, lorsque les ruptures sont consommées sans retour, lorsque la défaite des corps vaincus ne peut plus être ignorée, peut-être reste-t-il alors le socle inébranlable de l’amitié que partagent Fãnch et Mike, unis par leur soif de poésie et par le même regard désabusé et lucide porté sur le monde. Du Bruxelles de Tour et Taxi, au Lyon de la Croix Rousse, en passant par l’âpre beauté des Monts d’Arrée et des rivages d’Armor, c’est à la reconquête d’un impossible bonheur qu’ils vont se lancer, en cette ultime tentative d’échapper à l’absurdité de l’existence. La littérature, en dépit de tout, aura le dernier mot.

Mon avis :

Un livre étonnant dans lequel j'ai eu du mal à rentrer, de la littérature blanche, des phrases détaillées, un langage précis avec l'emploi de mots inhabituels pour moi qui me dirige plutôt vers la lecture de polars. J'ai cependant continué cette lecture, intriguée et attirée par cette histoire. J'en suis ressortie conquise.

Fãnch et Mike m'ont vraiment fait voyager avec leur regard porté sur le monde, le temps qui passe et sur la vie qui vaut la peine d'être vécue. Malgré les déceptions et les épreuves ils ne font pas de ce roman une histoire triste. Ils nous prennent par la main et nous emmènent vers leurs origines, la Bretagne en passant par différentes régions pour y vivre leur aventure humaine, leur amitié indéfectible et qui perdure depuis de nombreuses années. 

Quelques extraits du roman que Mike est en train d'écrire sont présents dans le livre qui expliquent en partie les relations qu'il avait avec son épouse. L'impression de lire deux histoires dans un même livre et c'est assez agréable.

Le crépuscule des ronces, le temps qui se compte en mois, en jour avec toutes ces choses qui sournoisement rentrent dans notre existence pour étouffer notre bonheur .

Je me suis prise au jeu de cette écriture fluide et poétique et je suis ravie d'avoir pu au travers de ces quelques pages découvrir une histoire touchante et empreinte de vérité. 


Le crépuscule des ronces - Michel PHILIPPO - Parution Août 2018 - Editions MARIVOLE