21314455_463004030765520_3286522166464276185_n

 

Franck Mattis, flic de son état arrête pour la millième fois, Ryan qui cumule les excès de vitesse au volant de sa porsche. Il le convoque au commissariat en même temps que Kader, un jeune homme de banlieue, descolarisé et adepte de vol dans les supermarchés . Lui vient alors une idée pour éviter à Ryan le retrait de permis et à Kader de retourner en prison. 

Il demande à Ryan d'embaucher Kader contre de menus services à son domicile et propose à Kader contre rémunération, de travailler comme homme à tout faire dans la grande propriété de Ryan. Ces deux hommes ne se sont jamais vus et vont accepter l'arrangement de Mattis sans grand enthousiasme. D'horizons différents ils savent qu'ils n'ont rien en commun.

Melissa petite amie occasionnelle de Kader, cherche un travail qui lui permettra d'être indépendante. Son goût pour les belles choses et l'envie de pouvoir dépenser sans compter va la propulser dans un monde inconnu et impitoyable. 

Franck Mattis quant à lui, gère tant bien que mal sa vie personnelle et les souvenirs du passé qui ne cessent de le tourmenter. Le jour où Kader est accusé de meutre, il va se jeter à corps perdu dans cette enquête, persuadé que cette accusation est beaucoup trop simple et facile. Sans oublier son collègue Dan trop borderline et difficile à canaliser.

Des destins qui s’emmêlent, des illusions perdues, des espoirs envolés… Et puis, cette petite mécanique qui se met en place comme une marche funèbre… implacable ! 

  Mon avis : 

Je découvre Philippe Hauret avec ce livre, car j'ai loupé la sortie du précédent " je vis je meurs" mais je vais me rattraper car " Que dieu me pardonne" fut vraiment un gros coup de coeur que j'ai littéralement dévoré.

Les chapitres courts permettent de se plonger très vite dans ce roman noir, où la psychologie des personnages est extrêmement bien travaillée. Au travers de l'histoire, s'affrontent le monde des banlieues avec le chomage et l'errance des jeunes et celui de ceux friqués qui se croient invicibles et tout permis.

Un très bon moment de lecture, que je vous invite à découvrir.

Que dieu me pardonne - Philippe Hauret - parution mai 2017 - Editions Jigal