25 juillet 2018

Kiaï - Coin et Kwapinski

 

9782848866765-299x495

 

Un violent incendie a ravagé un orphelinat religieux. Les pensionnaires sont évacuées et Marie, l’une des jeunes filles, est placée d’office dans un hôpital psychiatrique à Auxerre. À des centaines de kilomètres de là, à l’exception des morts qu’il a laissés derrière lui et des années qu’il a passées dans la Légion comme tireur d’élite, rien ne distingue Fabrice des autres habitants de ce village en pays cathare où il s’est désormais retiré. Jusqu’au jour où Peter Wolff, son vieux complice de randonnée, biker au look de Viking et prêtre défroqué, va attirer sur eux les foudres d’un groupe activiste catholique. Les méthodes de l’Inquisition renaissent de leurs cendres. En quoi cette croisade mortelle concernerait-elle Marie ? Pourquoi elle seule pourrait y mettre un terme ? 

Mon avis :

Une couverture qui interpelle et que je trouve superbe. Certains pourront penser que ce livre ne parle que de religion comme parmi tant d'autres, pourtant c'est bien plus que cela. Pour ceux qui ont lu la voie du talion, premier roman d'Alexandra Coin et Eric Kwapinski on y retrouve les personnages principaux.

Un titre évocateur Kiaï qui désigne en arts martiaux le cri qui annonce une action et qui en même temps destabilise l'adversaire, ce qui laisse présager une histoire mouvementée.

Banlieue d'Auxerre,  dans un orphelinat religieux, perdu en pleine nature, une jeune fille jette les morceaux d'un cadavre à manger aux cochons. 15 ans plus tard, nous retrouvons Fabrice ancien snipper marqué par son passé, les morts et ce qu'il a vécu. Son ami Wolff, ex prêtre reconverti en écrivain de polar tout en dénonçant haut et fort l'intolérance, Marie internée depuis 15 ans en hôpital psychiatrique, Taisho, cet homme réflechi et sage et Gabrielle, cette fille déterminée et battante.

Fabrice et Wolff vive sont retirés du monde et mène une vie loin de la foule à Roc-Cabardès alors qu'ailleurs des groupuscules chrétiens s'adonnent à des méthodes de torture utilisées lors de l'inquisition et d'une violence inouïe. C'est le début d'une aventure, glauque, terrifiante, diabolique et addictive. Aucun temps mort, difficile de lâcher ce livre d'aventure, de rebondissements et de cruautés.

Les personnages ont tous des personnalités très différentes mais apportent chacun leur petite pierre à ce roman.

Certains passages sont assez difficiles, preuve que quand l'homme est déterminé dans ses idées et dans ses gestes, il ne recule devant rien. Il cherchera toujours une libération, quelque part, divers moyen de la trouver, et souvent complètement inattendus.

Un roman à quatre mains passionnant, l'écriture est très plaisante, directe et dès les premières pages la plongée dans le noir vous agrippe pour ne plus vous lâcher avant la fin. 

Kiaï - Alexandra Coin et Eric Kwapinski - Parution 01 juin 2018 - Editions Lucien Souny

 

 

 

Posté par PAUSEPOLARS à - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Kiaï - Coin et Kwapinski

Nouveau commentaire