20171016_181844_resized

 

Leyli, mère de trois enfants, Bamby, Alpha et Tidiane, vit à Port de Bouc dans les Bouches du Rhône après avoir fui le Mali, sa violence et  sa pauvreté. Après divers petits boulots, elle trouve enfin un cdi comme femme de ménage dans un Hôtel , ce qui va peut-être lui permettre de trouver un appartement plus grand. Fini le linge qui traîne partout, la cuisine constamment en désordre, et la chambre que les enfants doivent se partager. Une vie meilleure semble s'ouvrir devant elle. Elle a besoin de se confier, de raconter sa vie semée d'embûches à qui veut bien l'écouter. Sortie de l'enfer du Mali, mère de famille, un nouveau travail en poche, il se cache pourtant un terrible secret derrière les apparences.

Parallèlement, le corps sans vie d'un homme  qui semble s'être vidé de son sang, est retrouvé dans un hôtel. Cet homme c'est François Valioni, employé chez Vogelzug une association venant en aide aux migrants. Un duo de Flic est dépêché sur l'affaire, le commandant Petar Valika et le lieutenant Julo Florès. Ils découvrent sur les caméras de surveillance que cet homme est rentré dans l'hôtel accompagné d'une femme qui avait un foulard imprimé de chouettes. Seul et maigre indice, alors que des meurtres similaires continuent...

Mon avis :

Je n'ai pas encore lu tous les livres de Michel Bussi mais j'ai été fortement attirée par cette couverture, et par son titre, qui n'est pas sans rappeler le titre d'une chanson de Pierre Perret " Lily". Après lecture, cette chanson est vraiment le reflet de cette histoire et du parcours de son héroine, Leyli.

J'ai découvert un roman profondément humain qui parle de ce sujet repris dans tous les médias : les migrants qui quittent leurs pays pour une vie meilleure, bravant tous les dangers et à la merci de ces passeurs inhumains, toujours avides de plus en plus d'argent. Pourtant inutile de sortir les mouchoirs, ca n'est pas un reportage mais une aventure réaliste et malheureusement de société.

J'ai pris mon temps et appris pas mal de choses au fur et à mesure de ma lecture et surtout beaucoup apprécié la façon dont l'auteur distille ses indices, comme les pièces d'un puzzle que l'on hâte de reconstituer. Je n'aurai pas du tout imaginé une telle histoire, je n'ai rien vu venir, j'ai été littéralement bluffée et conquise. 

Les personnages, au travers de leur détresse, leur détermination pour avoir les réponses à leurs questions sont attachants et intéressants. "On l'a trouvé plutôt jolie" est un roman populaire, où se côtoient la violence et l'humanité.

Elle était plutôt jolie - Michel Bussi - Parution octobre 2017 - Presses de la cité

Quelques mots sur l'auteur :

Professeur de géographie à l'université de Rouen, Michel Bussi est devenu le 2e auteur français le plus lu en 2016 (Palmarès le Figaro) et le 1er auteur français de romans policiers en 2015 (Source GFK / tous formats). Il est l'auteur aux Presses de la Cité de Nymphéas noirs, polar français le plus primé en 2011 (Prix Polar Michel Lebrun, Grand Prix Gustave Flaubert, Prix Polar méditerranéen, Prix des lecteurs du festival Polar de Cognac, Prix Goutte de Sang d'encre de Vienne, 2011...), Un avion sans elle (Prix Maison de la Presse et Prix du Roman populaire, 2012), Ne lâche pas ma main (Prix du roman insulaire, 2013), N'oublier jamais (2014), Gravé dans le sable (2014), Maman a tort (2015), Le temps est assassin (2016)? " elle était plutôt jolie "(2017).
Ses ouvrages sont traduits en 34 langues et les droits de ses romans ont été vendus pour le cinéma et la télévision.