IMG_0681

 Manon est thanatopractice, un métier qu'elle exerce avec beaucoup de sérieux, et mène une vie tranquille entourée de collègues et amis. Seule ombre dans sa vie, Ariel, son frère. Elle le supporte de moins en moins mais au fond d'elle-meme elle l'aime et ferait n'importe quoi pour l'aider. Délinquant, voleur de voitures, il débarque un beau matin chez Manon, suite à une combine qui a mal tourné, et celle-ci devient malgré elle sa complice. Quand des assassinats des plus sanglants sont commis autour d'eux, notamment celui du voisin de Manon, ils se retrouvent embarqués dans un jeu de piste avec pour toile de fond, une secte satanique qui ne recule devant rien, et s'adonne à des rites où animaux et humains sont sauvagement sacrifiés. La police, notamment le capitaine Raynal s'intéresse de près au duo que forment  Ariel et Manon et tous se retrouvent épiés, traqués par des êtres sauvages et barbares.

Je découvre Sire Cédric avec ce nouveau roman. Je ne suis pas fan de lectures fantastiques c'est pourquoi je n'étais pas attirée par ses écrits. Rencontré à différentes reprises sur des salons littéraires, j'ai été littéralement conquise par le personnage car c'est un personnage. Un auteur passionné, disponible, très très sympathique, qui a de plus en plus de fans, les files d'attente aux séances de dédicaces sont très longues.

file attente s cedric 1

Polar Lens 2017

Dès la toute première page, l'histoire démarre en force, et je n'ai plus eu aucun répit jusqu'à la fin. Cela change énormément des romans où la mise en place de l'histoire se fait pendant un bon quart du livre et où l'on attend impatiemment un peu d'actions, de suspens.

Un thriller, pas seulement, c'est bien plus que cela. Nous plongeons au coeur des sociétés secrètes, sataniques souvent empruntes de mystères c'est pourquoi elles attirent bon nombre de lecteur. Ces sociétés fréquentées par des grands noms de la politique, qui y passent des soirées déguisées où la débauche, la corruption y ont toutes leurs places. C'est justement cet univers, inhabituel pour moi qui m'a fortement attirée et je suis passée par différents sentiments, au fur et a mesure de la lecture : l'étonnement, le dégoût, la compassion.

J'ai vraiment vécu cette histoire en profondeur, en me mettant dans la peau de Manon de façon tout a fait inconsciente, et ressentant les coups, la douleur physique , la peur comme ce fut le cas dans le roman de Karine Giebel "meurtres pour rédemption". Cela démontre tout le talent de Sire Cédric, entraîner le lecteur dans une aventure palpitante, sans temps mort, où l'on découvre des situations et des univers nouveaux, mal connus tout en conservant le thème de thriller.

Les personnages sont très différents, déterminés, violents, méprisants mais je me suis réellement attachée à Manon et Ariel, où l'amour entre frère et soeur s'exprime d'une façon totalement opposée et qui a une place prépondérante dans cette histoire. 

La couverture, qui avant lecture me laissait  très perplexe et qui, après cette aventure de 550 pages prend tout son sens.

Une lecture grandement appréciée, et qui finalement, même si le fantastique n'est pas présent dans ce livre, me donne envie de partir à la découverte des autres titres de l'auteur, pour redécouvrir son écriture et sa façon d'entraîner le lecteur dans des situations particulières.

9

 

Quelques mots sur l'auteur :

Né en 1974, Sire Cedric vit à Toulouse. Il est l'auteur de sept romans et de deux recueils de nouvelles, aux frontières du thriller et du roman fantastique. Il a reçu le prix Masterton pour son roman L'Enfant des cimetières et le prix Polar (festival de Cognac) pour son thriller De fièvre et de sang. Ses livres sont traduits en anglais, en polonais et en turc.

Si vous voulez découvrir son univers : Le site officiel

Du feu de l'enfer - Sire Cédric - Parution Mars 2017 - Editions Presses de la Cité