115898479_o

 

J'ai beaucoup lu d'avis sur ce livre et j'ai donc profité de sa sortie en format poche pour m'en faire ma propre idée.

  4ème de couverture :

Devant leur petit garçon, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

 Mon avis :

Après avoir lu quelques pages, je me demandais la raison pour laquelle ce livre avait suscité autant d'interêt.

Une famille loufoque où rien n'est établi. Aucun cadre de vie, aucune règle, les journées sont rythmées par la danse, sur la chanson de Nina simons " Bojangles". C'est la mère qui mène le bal, adepte des nuits blanches, elle ne comprend pas l'interêt de travailler, d'étudier. Elle suit ses envies, différentes selon son humeur et se fiche pas mal de ce que les autres en pensent. Son mari et son fils la suivent dans la plupart de ses délires, comme celui d'adopter un oiseau exotique, surnommé Melle Superfétatoire. Elle change de prénom tous les jours, Madeleine, Hortense, Denise , une vie sans contrainte, qui la rend heureuse et pourtant....

Les chapîtres alternent entre les sentiments du fils, cet enfant qui se sent différent des autres, du père qui a un profond respect pour sa femme qu'il sait différente, et c'est alors que le thème profond de ce livre prend tout son sens. Cette histoire est véritablement une histoire d'Amour et j'insiste sur le grand A. Un amour tendre, éternel pour parler d'un sujet douloureux, la folie. La vie de ceux qui y sont confrontés et de ceux qui le sont.

J'ai compris à partir de la seconde moitié de ce livre, l'engouement qu'il a procuré  dès sa sortie. Une façon bien inhabituelle, en peu de pages (176), de passer de l'humour à la gravité. Je ne connaissais pas la chanson de Nina Simone cela m'a permis de la découvrir.

J'espère rencontrer l'auteur à St Maur en poche très bientôt.

Quelques mots sur l'auteur :

Né en 1980, cet ancien agent immobilier se consacre à l'écriture à l'âge de 30 ans. C'est en Espagne, qu'il écrit son premier roman édité " En attendant Bojangles", léger et loufoque publié par les éditions Finitude. Le succès est rapidement au rendez-vous. 

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut - Parution format poche Mai 2017 Chez Folio