20170509_065159_resized

 En Cornouailles, Skylark est une ferme isolée au milieu de la Lande, proche des falaises, qui a abrité trois générations d'une même famille. Alice y a trouvé refuge avec son frère Will en 1939 à l'aube de la seconde guerre mondiale. Ils y ont vécu une enfance protégée en passant leurs journées avec Maggie, la fille des fermiers.

Eté 2014, Skylark est toujours debout, Maggie est devenue une vieille femme attachée à ce lieu où elle a toujours vécu et y a rencontré son premier amour. Lucy, sa petite fille a besoin de retrouver la quiétude de cette ferme, après une vie amoureuse perturbée, un métier qui ne lui correspond plus, elle y rejoint Maggie pour quelques mois de repos, le temps de décider de sa vie future. Son frère Tom a repris l'exploitation mais même en y travaillant d'arrache-pied, les dettes s'accumulent. Lucy va devoir faire preuve d'imagination pour ne pas voir mourir cette ferme qu'elle aime tant et déjà convoitée par  son oncle Richard pour y contruire un village vacances.

L'arrivée d'Alice, atteinte d'un cancer qui souhaite revoir Skylark avant de mourir va remuer de nombreux souvenirs, tragiques, émouvants et tellement humains. 

Mon avis : 

Dès les premières pages, je me suis retrouvée plongée dans ce paysage de Cornouailles, admirablement décrit par l'auteur, avec cette impression de sentir le vent, l'odeur des embruns et la sérénité des lieux. Cette impression d'être dans cette ferme où toutes les activités y sont décrites, les moissons, la naissance des bêtes, et les journées de travail harassantes.

Les chapîtres alternent entre 1939 et 2014 où nous retrouvons Maggie et  Alice ces deux filles, devenues femmes, tellement différentes, pourtant indissociables grace à ce secret qui les lie. Will, Tom, Judith, Lucy sont eux aussi des personnages attachants,des caractères souvent bien opposés mais chacun à leur manière, acteurs de cette vie qui ne les a pas épargnés du malheur, de la souffrance et des regrets.

Dans ces quelques décennies de vie, on s'attache aux personnages, mais le personnage principal est sans contexte cette ferme skylark, spectatrice de ces périodes de bonheur, de malheur et de questionnement où pourtant tout le monde s'y sent bien, ne veut jamais en repartir, ou y revient pour réfléchir sereinement au milieu de cette nature superbement décrite par l'auteur. L'amour est le maître mot de ce roman.

Les pages se tournent sans lassitude, aucune longueur, un très bon moment passé au sein de cette famille torturée mais tellement touchante. Ce roman m'a donné envie de découvrir la Cornouailles qui semble être un endroit où le dépaysement est total et idéal pour faire une pause de quelques jours. Ce roman fut un gros coup de coeur, merci aux éditions Préludes pour cette découverte.

Quelques mots sur l'auteur :

 Après des études d'anglais à Oxford, Sarah Vaughan s'est consacrée au journalisme. Elle a travaillé pendant onze ans au Guardian avant de publier La Meilleure d'entre nous, son premier roman qui vient de paraître au livre de poche. Elle vit près de Cambridge avec son époux et leurs deux jeunes enfants.

La ferme du bout du monde - Sarah Vaughan - Parution Avril 2017 - Editions Préludes