IMG_3686

 

Le prologue, Berlin, 1945, Hitler et Eva Braun vient leurs derniers moments.

Ensuite chaque chapitre démarre avec un verset de l'apocalypse selon st Jean. Le ton est donné.

Le commandant Zac Bechler est un être torturé, malmené par la vie. Son père s'est suicidé après avoir tué son épouse et sa fille, laissant Zac en vie avec ce seul message " j'accepte le châtiment qui m'a conduit au-dessus des horizons verticaux" et sans aucune autre explication.Depuis le départ de sa femme, Zac gère seule sa fille Lucie clouée sur un lit d'hôpital depuis le viol et les violences qu'un individu lui a fait subir et qui n'est plus que l'ombre d'elle-même. L'alcool devient sa seule et unique compagne, même son équipier s'est fait tué par un psychopate.

Avec son nouveau collègue, ils vont travailler en binôme sur une affaire étrange et sordide. Des tueurs à gages se font assassiner dans différents pays, avec, déposés sur leurs corps, un crucifix en or et un message faisant référence aux horizons verticaux, ce qui n'est pas sans rappeler de sombres souvenirs au commandant. Une partie de cache cache s'engage alors avec le tueur qui semble connaître parfaitement le passé de Zac Bechler. Cette enquête le ménera dans une prison du Maroc ou une mutinerie sera déclenchée et dans les jardins du château de Versailles, une course folle jusqu'au dénouement.

Impossible de vous en dévoiler plus,  je vous laisse découvrir tous les détails qui viendront agrémenter cette histoire.

cooltext222632215704064

Préparez-vous à n'avoir aucun moment de répit dès que vous ouvrirez ce livre. L'histoire se met en place rapidement, avec plutôt l'impression d'être dans un film que dans un livre, tellement l'action est présente et incessante jusqu'à la fin.

Les personnages sont réalistes, expérimentés dans leurs façons de procéder et l'on sent qu'Oliver Maurel sait de quoi il parle.

La violence est forcément présente et indispensable pour une telle fiction. L'auteur se sert de mots simples , qui vont droit au but , aucunes longueurs dans ce roman qui vous entraîne à cent à l'heure à travers le monde.

Merci aux Editions Lajouanie pour la découverte de cet auteur que je continuerai à suivre.

cooltext222632249956985

Olivier Maurel est haut-fonctionnaire. Il a passé la majeure partie de sa carrière au sein de l’administration pénitentiaire. En poste à la prison de Moulins, puis de Bois d’Arcy, il devient ensuite Chef du bureau du renseignement pénitentiaire, pour finalement prendre la direction de la centrale de Poissy. De ce dernier poste il tire un livre, Le Taulier, Confessions d’un directeur de prison, Fayard (2010), qui rencontre un vif et réel succès auprès du grand public comme de la presse nationale et régionale. Il vient de publier  Fallait pas… son troisième roman policier.

Au-dessus des horizons verticaux - Olivier Maurel- Parution Septembre 2015 - Editions lajouanie