20180429_082858

 

Résumé 

Hortense approche de la quarantaine. Avec ses amis Sandro et Bertille  elle gère une école de danse parisienne dans laquelle elle donne des cours,  la danse c'est toute sa vie.  Quand à l'amour, elle l'a trouvé avec Aymeric cet homme  marié qui ne lui consacre que quelques heures par semaine mais Hortense semble s'en contenter.

Ses parents disparus, lui ont laissé une petite maison "La Bastide" où elle se rend de temps en temps. Cette maison ça n'est pas totalement   la sienne c'est surtout là qu'elle retrouve ses souvenirs d'enfance. Elle n'y a rien changé, même les vêtements de ses parents sont encore dans les armoires, se rendre à la Bastide, c'est les retrouver un peu.

La vie apporte souvent son lot de surprises et de situations inattendues, ce qui permet parfois de conjurer le sort et et de réfléchir au vrai sens du bonheur. Ce jour-là où tout a basculé elle aurait pu s'effondrer, déprimer pourtant la vie va lui donner un petit coup de pouce, l'aider à voir les choses autrement et pourquoi pas changer de vie ?

Mon avis : 

Ce nouveau roman d'Agnès Martin Lugand est de nouveau un très bon rendez-vous.

Je me suis rapidement attachée à Hortense même si ma vie ne ressemble aucunement à la sienne. Les mots employès par l'auteur sont emprunts de légérété, de douceur, et la mise en avant des sujets importants de la vie sont toujours très présents : l'amour, le deuil, le travail, l'amitié. Un condensé qui rend Hortense très attachante et à laquelle on aimerait donner quelques conseils, même si au fur et à mesure de l'histoire, on se rend compte que pour changer de vie, il faut parfois aussi être un peu égoiste et le vouloir réellement au fond de soi.

Son séjour à la Bastide, sous le soleil de la provence va être le détonateur, fini le bruit, la grisaille, la cohue. Le changement radical, soleil, silence et solitude à parfois du bon.

A la lumière du petite matin, Hortense va renaître pour mon plus grand bonheur, même si la fin est prévisible ce roman fait beaucoup de bien car les romans de l'auteur parlent toujours de situations bien réelles que chaque lecteur peut ou a déjà connu. Je vous le conseille, lisez-le sous le soleil, dans la lumière et la chaleur de l'été.

A la lumière du petit matin - Agnès Martin-Lugand - parution mars 2018 - Editions Michel Lafon