20180404_093100_resized

Anaëlle est une jeune femme qui se reconstruit doucement. Rescapée d'un accident de la route, elle partage son temps entre son travail de secrétaire médicale et sa passion pour l'écriture.
Thomas tente de donner un peu de couleur aux murs blancs de la chambre d'hôpital de son petit frère Simon en lui racontant des histoires merveilleuses. La forêt est sa passion, ses différents arbres, leurs couleurs et les animaux qui la côtoient. Des histoires tellement belles que Simon s'y croirait.
Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Le destin les aidera t-il à trouver enfin la sérénité ?                                                                                                                                                                                                                                                                           
Mon avis :                                                                                                                                                             
Chaque année, je me régale à chaque parution d'un livre d'Agnès Ledig. Ses romans sont toujours des parcours de vie, à la fois tristes, joyeux et plein d'espoirs. Celui-ci n'échappe pas à la règle.
Pour l'écriture de son livre, Anaëlle a besoin de quelques renseignements et elle décide de contacter Hervé Leclerc, procureur de la république de Strasbourg qu'elle a brièvement rencontré lors d'une conférence qu'il donnait à la faculté où elle étudiait. Elle lui adresse un courrier détaillé et est agréablement surprise de recevoir une réponse rapide et très aimable.
Hervé Leclerc, très pris par son métier de procureur mène une existence où la routine fait désormais partie de son quotidien. L'arrivée de la lettre d'Anaëlle va rompre cette monotonie et il va se surprendre lui même en y répondant et en incitant la jeune femme à continuer cette relation espistolaire. 
Thomas est un jeune menuisier plein d'avenir. Cependant toute son existence est centrée sur cette chambre d'hôpital où son petit frère de 8 ans se bat contre une grave maladie. Il passe avec lui ses soirées pour qu'il ne s'endorme pas seul et qu'il soit plus serein pour accepter des soins douloureux. Le hasard va mettre Anaëlle sur sa route. Elle vient d'acquérir une petite maison qui a besoin de travaux et du talent d'un menuisier renommé dans la région.                                                                                                                                                                                                                                                                                      
"Dans le murmure des feuilles qui dansent, il y a des mots doux, des papillons, des yeux émerveillés, de la force, du courage, de la joie, beaucoup de joie."
"Dans le murmure des feuilles qui dansent il y a surtout les petits bouts d'âme de ceux qu'on aime mais qu'on ne peut plus prendre dans nos bras." p385                                                                                                                                                             
Je suis rentrée dans l'univers de ces personnages avec beaucoup d'émotion. Marqués par les aléas de la vie, cette vie pas toujours tendre mais qui sait parfois aussi vous faire entrevoir quelques rayons de soleil. A chaque livre d'Agnès Ledig je ne peux m'empêcher de relativiser, de me dire que les petits bobos qui surviennent parfois sont vraiment dérisoires par rapport à ceux que certains endurent au quotidien. Il y a toujours une lueur d'espoir, une nouvelle vie, un renouveau. Je ne vous cache pas que j'ai sorti les mouchoirs sur certains passages, alors que d'autres m'ont fait sourire. 
Je souhaite vraiment une suite à cet ouvrage, pas envie de les quitter comme cela, si tôt.
Vous pouvez retrouver mes avis sur les deux précédents livres de l'auteur :  (cliquer sur l'image)
   
                      

De-tes-nouvellesOn-regrettera-plus-tard

                                                                                                           
                                                                                                
Quelques mots sur l'auteur :
Agnès Ledig, diplômée de la faculté de médecine de Strasbourg et spécialisée en suivi gynécologique de prévention et contraception, ainsi qu’en accompagnement émotionnel, a exercé en tant que sage-femme libérale. Elle est désormais romancière : Marie d’en haut (Les Nouveaux Auteurs, 2011) a reçu le prix Coup de cœur des lectrices Femme actuelle, Juste avant le bonheur  a remporté le prix Maison de la Presse, sans oublier Pars avec lui , on regrettera plus tard , de tes nouvelles parus aux Editions Albin Michel.
Dans le murmure des feuilles qui dansent - Agnès Ledig - Parution Mars 2018 - Editions Albin Michel