20180307_152710_resized

 

Voilà treize jours qu'Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d'Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d'un siècle plus tôt, lorsqu'une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Peu après son installation, Ariane se sent observée dans sa maison avec cette impression que quelqu'un épie sans cesse ses faits et gestes. Déterminée elle veut absolument découvrir qui s'obstine à rendre sa vie angoissante et oppressante.

Mon avis :

Une nouvelle très intéressante et agréable car Michel Bussi a réussi à m'entraîner, en peu de pages dans une histoire qui fait référence au passé avec des personnages connus où se cache un lourd secret familial. Le suspens est au rendez-vous et l'environnement, la côte d'Albâtre très agréable.

L'armoire normande

Un couple heureux de passer quelques jours dans un gîte jusque là rien de bizarre, pourtant dès leur arrivée, ils ont du mal à profiter pleinement des lieux : le propriétaire a une attitude mystérieuse et aucune trace de sa femme. Le cri entendu à leur arrivée et l'odeur bizarre dans la chambre n'est pas pour les rassurer. Comme cette armoire normande qu'il leur est interdit d'ouvrir. Michel Bussi va nous amener dans un huit clos à la fin stupéfiante. Une nouvelle assez courte, mais très riche en tensions.

Vie de grenier

Un homme se rend sans grand enthousiasme dans une brocante pour faire plaisir à sa femme. Des objets sur un stand l'interpellent, ils ressemblent fortement à ceux appartenant à ses enfants. Ecrivain et passionné d'affaires criminelles non résolues, il va mener sa propre enquête sur l'origine de ces objets, déception pour sa femme qui rêve d'avoir un mari qui s'occupe un peu plus de sa famille.Une nouvelle drôle et attendrissante.

Une fugue au paradis

Après la Normandie, nous partons à la Réunion, changement d'ambiance pour cette fin année . Le passage du 31 décembre au 1er janvier sera mouvementé : secret, cadavre sur la plage ... Un dénouement prévisible mais une lecture dépaysante.

Quatre nouvelles intéressantes où l'on retrouve la plume et le talent de Michel Bussi car il n'est pas forcément facile en seulement quelques pages de faire passer des émotions, des dénouements le plus souvent inattendus avec un mélange de réalité et de fiction.

T'en souviens-tu, mon Anaïs - Michel Bussi - parution Janvier 2018 - Editions pocket