20180311_091731_resized

Aude 23 ans épouse d'Emerick St Georges, parfumeur de renom sur les hauteurs de Grasse se réveille complètement perdue, désorientée, attachée sur un lit d'hôpital. Quelques jours auparavant, elle a été trouvée par des passants, inanimée proche du  village de Gourdon au bord d'un ravin à côté de la voiture de son mari dont les portières étaient grandes ouvertes et la clé sur le contact. Depuis, son mari reste introuvable.

L'IRM révèle qu'elle est atteinte d'un " ictus amnésique", une perte de mémoire due à un choc psychologique. A sa sortie de l'hôpital, et avec l'aide d'un psychiatre elle tente de retrouver ses souvenirs afin de trouver une explication à sa situation  Avec de la patience et surtout de la détermination, les souvenirs se font plus précis, cependant aucune indication sur la disparition de son mari comme si tout ce qui le concernait était complétement effacé de sa mémoire. Déterminée à faire la lumière sur sa vie avec Emerick, elle interroge son entourage et retourne à l'Heliotrope, cette imposante maison à colonnades qui lui rappelle "Rebecca" le livre de Daphné du Maurier et dans laquelle elle vit depuis son mariage. Elle prend plaisir à y retrouver le jardin rempli de lys et le chant des oiseaux et peu à peu tous ceux qui l'ont connue vont l'aider à faire la lumière sur son passé rempli de mystères et de drames.

Mon avis :  

Janine Boissard nous entraîne au sein d'une famille torturée par des secrets, des non-dits trop longtemps contenus qui se revèlent et prennent tous leurs sens au fur et à mesure que les pages de ce livre se tournent.

Aude est une jeune femme désemparée, perdue mais son caractère et l'aide de son psychiatre vont lui permettre de retrouver des bribes de mémoire et la mettre face à l'horreur de ce qu'elle va découvrir. La famille est parfois intransigeante mais prouve aussi qu'il faut toujours savoir rechercher la vérité et reconnaître les défauts de certains de ses membres.

Ce roman à l'écriture fluide et aux paragraphes courts, préserve sa part de mystère, de tension, de suspens au milieu d'une saga familiale très bien construite. Pas besoin d'hémoglobine ni de violence physique pour en faire un bon moment de lecture, au milieu de jolis paysages ensoleillés. 

Quelques mots sur l'auteur :

Janine Boissard née en 1932 a écrit plus de 50 romans qui captivent dès les premières pages. Des oeuvres romanesques dont les plus célébres sont certainement "l'esprit de famille", "au plaisir d'aimer" et "Marie tempête" adaptés à la télévision. 

Dis, t'en souviendras-tu ? Janine Boissard - Parution Mars 2018 - Editions Plon