51tK55FAWBL

 

San Francisco, sa baie, son océan, sa population cosmopolite. C'est dans cette ville de l'Ouest américain que Michael Ballanger a décidé de se reconstruire. Loin de sa famille en lambeaux, loin de la France où un tueur en série mit sa vie en miettes. Le coach de vie à succès renaît avec la difficulté qui suit la perte d'un être cher. Mais le voilà mêlé au meurtre d'un notable. Au moment de mourir, l'homme a composé un numéro, le sien. Alors la tourmente l'emporte. Réveillant les douleurs du passé.

Mon avis : 

Michael Ballanger est un personnage meurtri et malmené par la vie. Je l'ai suivi dans ses aventures avec beaucoup d'intêret tout comme l'équipe avec laquelle il travaille. Ces coéquipiers Kim et Sean sont à mon sens les vrais acteurs de cette histoire. Kim cette ex call-girl qui souhaiterait être plus qu'une amie pour Michael et Sean, persécuté, parano mais tellement important dans cette histoire.

Une action présente en continu dans ce polar dans lequel pourtant l'identité du tueur est très vite décelable, mais c'est ce qui en fait aussi son originalité. Malgré cela, on se laisse prendre au jeu de cette histoire car l'écriture est très agréable, aucun ennui et finalement l'attachement aux personnages se crée petit à petit et l'on passe un très bon moment. Des sujets comme l'homosexualité, le racisme sont abordés avec beaucoup de justesse, la relation père fille très importante, souvent touchante aussi. La fin laisse présager une suite, tout au moins je l'espère car il y a une ambiance dans ce livre que je suivrai de nouveau avec intêret. Un beau voyage à San Francisco qui donne réllement envie d'y aller.

Si la couverture vous plait, n'hesitez pas à aller voter ici sur le site de Polar'Osny et ce jusqu'au 17 janvier 2018. Cette couverture remportera peut-être le prix Osny and Clyde grâce à vos votes.

Le meurtre d'O'doul Bridge - Florent Marotta - parution Septembre 2017 - Editions Taurnada