117557822

 

"Les loups et l'Agneau" a été une belle découverte pour moi en octobre dernier. J'ai souhaité en savoir plus sur son auteur Christophe Dubourg qui s'est gentiment prêté au jeu des questions, avant de le rencontrer dans quelques jours au salon polar'osny.

 Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Avec plaisir. J’ai 49 ans, marié avec 2 enfants de 10 et 3 ans. J’habite près de Caen en normandie et je travaille dans une librairie - papeterie à Caen.

 Tu te qualifies de gros lecteur , c'est à dire ? Lis-tu plusieurs livres en même temps ?

Alors… je me qualifiais de gros lecteur… Mais ça c’était avant ! Avant que je ne jette un oeil sur différents groupes de lecture sur Facebook, avant que je découvre certains bloggeurs aux rythmes de lectures ahurissant ! En fait, je me suis aperçu que j’étais un “ petit joueur” !  De plus, quand j’écris, je ne lis pas. Parce que je ne parviens pas à me “mettre dedans” et parce qu’étant une véritable éponge, je ne tiens pas à me laisser influencer.  Et pour répondre à la seconde question, non, je lis un livre à la fois. Je préfère rester à fond dans l’histoire et ne pas me disperser.

 Le fait de travailler en librairie, oriente t-il parfois tes choix de lectures ?

Parfois oui, notamment pour de nouveaux auteurs que je ne connais pas encore… Je me base alors sur la couverture et surtout sur la 4ème de couverture.  Pour les confirmés, j’y vais souvent “à l’aveugle”, même s’il m’arrive de regretter certains choix de lecture après coup ! 

 La couverture d'un livre, que represente t-elle pour toi ?

Déjà, je m’attache beaucoup à “l’objet”, le support physique, et pas du tout à la dématérialisation. Pour les blu ray comme pour les livres. Je ne lis donc pas sur liseuse. La couverture d’un livre, c’est comme une affiche de cinéma, c’est une vitrine, ça doit donner envie. C’est donc extrêmement important en ce qui me concerne.  En tant que lecteur… mais davantage encore en tant qu’auteur.  Parce que… Qui n’a pas envie d’avoir un beau bébé entre les mains ? 

Tu as sorti en 2017 ton premier roman "Les loups et l'agneau" aux Editions Ravet-Anceau. Style très assuré et titre évocateur, combien de temps as-tu mis à l'écrire ?

Merci pour le style ! Assez rapidement en fait… Parce qu’il est finalement assez linéaire, ne nécessitait pas forcément beaucoup de recherches et de documentation, parce que ce n’est pas un pavé… Même si j’ai changé la nature d’un des personnages dans le second jet. Cinq, six mois en gros je pense...

L'as-tu écrit pour le plaisir de l'écriture sans forcément penser à le faire éditer ou l'idée de le publier fut comme une évidence ?

Le plaisir de l’écriture, je l’ai en moi depuis toujours. Par contre, j’avais clairement écrit “Les loups... “ en espérant très fort être édité. 😊 Il faut dire que j’avais une espèce de complexe par rapport à ça. J’avais besoin de me sentir “légitime” concernant l’écriture.  Pour ça qu’il me fallait le regard d’une maison d’édition. Le regard du “professionnel” du livre, savoir si ce que j’écrivais pouvait être publié. Et ça l’auto-édition était pour moi une impasse, même si “pour voir”, j’avais publié une nouvelle chez Edilivre en 2016.

L'année 2018 commence en beauté pour toi, tu es nominé pour le prix de la découverte au salon des mines noires de Noeux les Mines, le 11 février 2018 et tu vas très bientôt faire  ton tout premier salon le 20 janvier prochain à "PolarOsny". Comment te sens-tu ? inquiet ? impatient ?

Super excitant !  Et hyper heureux ! Et très impatient !  Mais en même temps, J’ai toujours des sentiments ambivalents concernant tout ça… Pour la première fois, je vais me retrouver “de l’autre côté du miroir” (excitant, donc) mais J’ai toujours l’impression d’être une imposture !  Et faudrait que je consulte parce que je n’arrive pas à me débarrasser de ce sentiment ! Osny… ma thérapie ?

 Devenir un "Musso" ou un "Levy" te tente t-il ? Pourquoi ?

Mmmmm… non. Alors… Bien sûr, je ne vais pas dire que je ne voudrais pas être lu par le plus grand nombre mais… honnêtement, être connu, pas du tout, j’aimerai juste écrire et être édité, que les lecteurs aiment suffisamment les romans pour que je puisse en faire d’autres !  Le reste...Pfffff… D’ailleurs, si ma femme m’avait laissé faire, j’aurai pris un pseudo. 

Quelle est la journée type de Christophe Dubourg ?

Boulot, pc, dodo !  J’écris dès que je peux, et c’est souvent en soirée. Dans le silence si possible !

Si tu avais un livre à me conseiller hormis le tien bien sûr quel serait-il ?

Hou la !!! Un seul ?? Je peux pas,  il y en a pleins !  En thriller pur et dur : “Hyenae” de Gilles Vincent chez Jigal. “Fallait pas” de Olivier Maurel chez Lajouanie. Un roman “autre”, inclassable, pas un thriller mais un “feel good book”: “ Ne sautez pas” de Frédéric Ernotte chez Lajouanie.

Quand sortira ton prochain livre ?

Pas de date précise mais normalement fin 2018

  

20170731_184857

 

Merci Christophe de t'être confié sur mon blog. A très bientôt pour ton tout premier salon "PolarOsny", le 20janvier prochain.