20180106_183218_resized

 

Sarah 11 ans est une jeune fille timide, insouciante et qui a tout à découvrir de la vie. Pourtant en croisant la route de Bill un ami de sa mère, sa vie perdra toute quiétude et toute innocence. Cet homme va profiter de sa jeunesse, naïve et pure pour abuser d'elle. De temps en temps puis de plus en plus souvent, violemment et bestialement en lui donnant cet ordre "Ne dis rien.Personne ne te croira..."

"A mesure que les jours et les semaines s'écoulaient, ma vie avait de moins en moins de consistance. Je parlais, je marchais, je mangeais, je dormais, je respirai le même air que tout le monde, mais je ne me sentais guère plus qu'une ombre dans un monde dont je me rappelais à peine l'existence". p39

Le jour où sa mère quitte le domicile conjugal en l'abandonnant à son père elle pense que Bill ne tentera plus de la contacter, qu'il l'oubliera. Hélàs, son répit sera de courte durée car Bill ne renoncera jamais et son cauchemar continuera avec ce père qui n'hesitera pas à la mettre dans son propre lit pour la toucher et la violenter.

Envie de hurler sa douleur physique et morale, de mettre fin à cette vie, mais aussi de connaître l'amour, le vrai. Rencontrer celui qui respectera son corps, et qui l'aimera pour ce qu'elle est.  

"A l'approche de mon quatorzième anniversaire, je réalisaisque ma vie était un vrai désastre. Je ne savais pas auprès de qui ni dans quelle direction chercher de l'aide. J'étais complètement seule, dans un monde peuplé d'hommes qui avaient détruit le moindre de mes beaux souvenirs d'enfance. On m'avait rendue prisonnière d'une toile d'araignée tissée de fils de perversion et de raillerie. Tout ce que je voulais, c'était qu'on me laisse tranquille. Mais cela n'arriverait jamais". p83

Mon avis :

Un livre très bien écrit, tout au long duquel on a envie de crier, de hurler ! Comment des êtres aussi abjects peuvent ils exister, vivre comme tout le monde, se lever le matin et se regarder dans une glace sans aucune gêne et aucun scrupule?

J'en suis sortie émue, chamboulée, écoeurée aussi. L'impuissance de cette jeune fille face à ses bourreaux fait vraiment mal.

Un livre qu'il faut lire, pour toutes ces filles, toutes ces jeunes femmes blessées, meurtries face à ces violeurs d'enfance.

Sarah Preston a réussi à se reconstruire grâce à l'amour , sa carrière professionnelle et sa famille.

Ne dis rien à maman - Sarah PRESTON - Parution janvier 2018 - Editions l'Archipel