20171216_094109

 

J'ai entendu de nombreuses fois le nom de Gipsy Paladini, lors de discussions ou de visites sur des blogs de lecture. L'envie de la découvrir fut la plus forte au travers de "vices" son troisième roman, décomposé en deux épisodes , trois petits singes et zabulu, comme dans une série télévisée.

Une plongée au sein de la BJV (brigade des jeunes victimes). Une unité spéciale crée et menée par un ancien membre des stups ayant déjà l'âge de la retraite et qui doit gèrer des affaires graves, compliquées (viols, suicides, disparitions) au milieu d'un environnement où le béton occupe le majeure partie du territoire.

Dans cette brigade : Marcus, Amir, Bia, Sophie se confrontrent à cette société où le quotidien n'est que violence et barbarie. Marie, lieutenant et dernière recrue a beaucoup de mal à s'intégrer à cet environnement tellement différent de sa campagne natale. Cette petite blonde aux yeux clairs fragile se sent perdue au milieu d'équipiers qui ont eux-mêmes un passé, un vécu qu'ils ne sont pas forcément prêts à partager. Déterminée, elle se rapproche de Zolan, le seul collègue qui semble la protéger comme le feraient un père ou un frère.

Dans le premier épisode intitulé "trois petits singes", la BJV enquête sur la disparition d'une adolescente victime de harcèlement. Le ton est donné, une affaire sombre pleine de noirceur et de rebondissements. Peu à peu nous faisons connaissance avec cette brigade. Les personnalités vont petit à petit se révéler avec leurs non-dits et leurs souffrances. 

Le second épisode "zabulu" entraîne le lecteur au sein de la communauté africaine avec ses  rites et ses croyances dans un langage acéré, où la plongée vers l'horreur et ses détails macabres n'épargnent pas le lecteur. La personnalité des membres de la BJV se dévoile, et l'on commence alors à cerner les différents caractères. 

Mon avis : Je comprends maintenant l'enthousiasme des lecteurs ! Je suis tombée sous le charme de l'écriture, sombre, incisive tout en permettant au lecteur de s'attacher aux personnages qui forment cette brigade d'enquêteurs. J'ai hâte de les retrouver car à la fin de ce roman, je me suis posée plein de questions dont je n'aurai les réponses que dans les prochains épisodes. 

Je suis impatiente de la rencontrer le 27 janvier prochain lors du salon du livre qui aura lieu à la mairie du 7ème.

Quelques mots sur l'auteur :

Fascinée par la face sombre de l’humanité, Gipsy Paladini parcourt le monde à la rencontre des populations qui hantent ses bas-fonds. Comme dans ses deux premiers livres, Sang pour sang ( 2009 ) et J’entends le bruit des ailes qui tombent (2015), les personnages de Vices nagent à contre-courant et, les os brisés par les vagues, poursuivent leur féroce rébellion contre les plans préétablis de la destinée.

Vices -Gipsy Paladini - Parution Novembre 2017 - Fleuve Editions