117368977_o

  

Le destin tout tracé de Denis, jeune paysan berrichon, a pris un tournant inattendu et décisif lorsqu'il a rencontré Carmen, une jeune et belle gitane venue vendre des paniers dans la cour de la ferme familiale. Attirés l'un vers l'autre, les deux jeunes gens ressentent vite l'urgence de s'aimer avant d'être séparés par la prégnance de leurs milieux sociaux et culturels. Mais leur amour sera plus fort que les obstacles qui présageaient une union impossible et ils partiront, par monts et par vaux, à la recherche l'un de l'autre. Après de nombreuses aventures et mésaventures, ils finiront par se retrouver et pourront enfin espérer vivre heureux autour du fruit de leur amour, mais bientôt de nouveau la séparation pour Carmen et Denis. Ce dernier est mobilisé à cause de la grande guerre et est désespéré de devoir encore être privé de sa gitane et de son fils. Ne pouvant plus supporter cette vie dans les tranchées, il tente le tout pour le tout, et se retrouve prisonnier, obligé de travailler dans une ferme pour les ennemis qui ne voient pas d'un très bon oeil l'arrivée de ce français responsable de la mort d'un des leurs.

 Il garde toujours en tête son amour pour Carmen et leur fils et l'envie de les serrer de nouveau dans ses bras. Pour cela il devra fuire encore et encore et il va nous faire partager son voyage, ses rencontres, ses peurs et l'angoisse permanente de ne peut-être pas pouvoir atteindre son but.

Carmen de son côté, répudiée par sa famille après la naissance de son fils et selon les lois de son clan, espère que la guerre sera de courte durée pour retrouver Denis. Elle veut aussi regagner la confiance des siens mais le chemin sera long et semé d'embûches.

Mon avis : 

Ce roman n'est pas seulement une belle histoire d'amour, d'amitiés sur fond de guerre. C'est surtout la rencontre de personnages très attachants venant d'horizons différents et avec lesquels j'ai appris pas mal de choses : la découverte des lois chez les gitans, la formidable solidarité des forains dans le monde du cirque, la façon dont ils préparent leurs numéros pour leurs représentations.

Un univers peu décrit dans mes lectures habituelles et j'ai juste un regret, celui de n'avoir pas lu "la gitane" qui est le début des aventures de Carmen et Denis. L'écriture de Didier Callot est vraiment très agréable et j'aurais vraiment aimé encore quelques pages supplémentaires. La couverture m'a beaucoup attirée aussi, un vrai coup de coeur.

Le bohémien aux yeux clairs - Didier Callot - Parution Mai 2017 - Editions Marivole