9782221200407

 

4ème de couverture : 

Jean Legarec, responsable d'une agence privée de renseignements, est un expert en affaires sensibles. Mais il est loin d'imaginer ce qui l'attend lorsqu'il accepte d'enquêter sur la disparition d'un enfant. Ce dernier, petit-fils d'un homme politique influent, a été enlevé lors du chaos qui a suivi un attentat perpétré à Notre-Dame de Paris. Très vite, Legarec découvre qu'il ne s'agit pas d'un " simple " kidnapping, mais d'un large complot dont les racines remontent au Troisième Reich.
Aidé de Béatrice, la tante du garçon, il va devoir plonger au coeur des heures les plus sombres de l'histoire européenne. Et ce, alors même que son attirance grandissante pour Béatrice menace d'obscurcir son jugement... Parviendra-t-il à mettre de côté ses sentiments personnels pour sauver un enfant innocent de cette toile infernale ?

Mon avis : 

J'ai un peu hésité quand on m'a proposé la lecture de ce livre, auto-édité il y a quelques années et comparé aux histoires de Dan Brown dont je ne suis pas spécialement fan. J'ai vraiment bien fait de me laisser tenter car dès les premières pages je me suis plongée dans le projet anastasis sans pouvoir le lâcher.

Tout commence par un attentat dans la cathédrale Notre Dame de Paris, des scènes bien décrites et qui sont forcément ancrées dans tous les esprits. Jacques Vaudroux sait parfaitement attirer le lecteur par ses décriptions pourtant écrites avant que nous ayons tous en mémoire ces images terribles qui ont sécoué la France et de plus en plus de pays et dont les images ne cessent dêtre diffusées dans les médias.

Quand Jean Legarec entre en scène, recruté pour résoudre l'enlèvement du petit fils d'un homme politique, tout s'accélère. L'enquête va nous mener en Alsace, dans les Vosges, en passant par Malte et Munich. De nombreux personnages vont peupler cette histoire, sympathiques, désespérés, mais aussi odieux , impliqués dans un terrible complot où l'horreur nous démontre que l'homme est prêt à tout pour assouvir ses envies.

Plus de 500 pages sans longueurs, sans répits on ne voit donc pas le temps passer et ce roman est à mon sens digne d'un bon film d'espionnage et d'aventures. Legarec, antipathique au début du roman, devient au fur et à mesure de la lecture un homme attachant que j'aimerai retrouver dans d'autres aventures. Je ne sais si cela est prévu par l'auteur.

Ne passez pas à côté de ce livre. Je remercie Robert Laffont de m'avoir fait découvrir cet auteur qui a su retenir l'attention du lecteur avec ses écrits détaillés et très réalistes au milieu d'une histoire qui nous entraîne à 100 à l'heure dans un complot hallucinant.

Projet Anastasis - Parution mai 2017 - Editions Robert Laffont