Le-jour-du-chien

 

Les couloirs de métro et les catacombes n'auront bientôt plus de secret pour vous 

Christian Novak médecin réputé, se retrouve veuf  et inconsolable après l'assassinat de sa femme Djenn trois ans plus tôt. Son meurtrier, "le chien", un être monstrueux et dérangé a été condamné et passe désormais ses jours dans un hôpital psychiatrique.

Un soir, Christian est agressé dans le métro après avoir voulu porter secours à Audrey, une jeune femme juge importunée par deux individus qui voulaient lui voler son sac. Il se réveille a l'hôpital et cherche a visualiser au plus tôt la vidéo de l'agression qui passe sur les réseaux sociaux. Il est tétanisé lorsqu'il y reconnaît, en retrait, une femme blonde qui correspond en tout point à Djenn . Les questions se bousculent dans sa tête. Est-ce réellement Djenn sur cette vidéo ? il est pourtant certain de sa mort, se remémore son corps sans vie. Est-il en train de devenir fou ? Avec l'aide d'Audrey et de Sam son beau frère, il veut résoudre ce mystère et comprendre ce que la police n'a pas réussi à éclaircir il y a trois ans. 

De son côté, "le chien" décide de ne pas réintégrer sa chambre de l'hôpital psychiatrique et part se terrer dans les catacombes, véritable labyrinthe où il tue et torture, sans que rien ne puisse l'arrêter. Djenn il croyait l'avoir tuée en la poussant sur les rails du métro. Si elle est vivante, la menace se fait de plus en plus pressante.

Mon avis :

Un livre que j'ai eu du mal à lâcher car l'auteur nous entraîne dans un véritable jeu de pistes incessant avec une oppression constante. Les châpitres sont courts et le suspens sans cesse grandissant.Ce voyage dans les catacombes m'a littéralement passionnée, derrière chaque couloir, chaque porte, un indice, l'horreur, la noirceur . Des personnages torturés chacun à leur manière et qui ne reculent devant rien pour affronter la vérité et arriver à leurs fins.

Patrick Bauwen maîtrise très bien son sujet, tellement habile dans son écriture que j'ai eu l'impression d'être dans les lieux et de faire partie de cette course contre la montre. C'est le premier livre que je lis de cet auteur. Son écriture et son style m'ont littéralement convaincue.

4ème de couverture :

Les ténèbres sont mon domaine. Le métro, ma cité des morts. La souffrance de mes victimes, mon plaisir.
Je suis le Chien. Inquisiteur ou Guerrier Saint, comme vous voudrez. Dieu est avec moi.
 
Djeen, je croyais l’avoir tuée. C’était il y a trois ans. Déchiquetée par les roues du métro.
Et voilà qu’elle me menace…
Je dois la retrouver avant que Kovak ne le fasse.
Et ce jour-là signera l’apogée du mal.

Quelques mots sur l'auteur :

Patrick Bauwen dirige un service d'urgence dans un hôpital de la région parisienne. Il partage sa vie entre ses deux passions : l'écriture et la médecine d'urgence.
L'OEil de Caine (2007, 40 000 exemplaires vendus en librairie), a obtenu le prix Polar des lecteurs du Livre de Poche et le Prix Carrefour du 1er roman, Monster (2009), le prix Maison de la Presse, et Seul à savoir (2010) a reçu le prix Littré.

Le jour du chien - Patrick Bauwen - Parution Mars 2017 - Editions Albin Michel que je remercie pour la découverte de cet auteur que j'ai eu la chance de rencontrer en Juin dernier à St Maur en poche. D'une extrême gentillesse et très disponible, n'hésitez pas à aller le rencontrer lors des salons littéraires.

 

19247655_428713107527946_833564070767597258_n