20170709_091946_resized

4ème de couverture :

Louise Andersen, la quarantaine, vit dans un petit village retiré sur l’île de Bornholm, au Danemark. Elle partage l’existence d’un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné. Leur vie, sans histoires, est routinière. Jusqu’au jour où un homme, Edmund, arrive sur l’île et reconnaît Louise : c’est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est convaincu. Et tout porte à croire qu’il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d’en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été beaucoup plus mystérieuse et exaltante que la sienne. Mais si se mettre ainsi dans la peau d’une autre femme a quelque chose d’enivrant, on peut aussi y perdre la raison… voire bien plus.

Mon avis :

J'ai passé une petite semaine avec ce livre, beaucoup de détails il faut donc prendre le temps pour comprendre cette histoire remplie de rebondissements et suivre la vie de Louise où en quelques heures toute sa vie est remise en question.

Edmund cet homme qui se dit être son mari, lui révèle qu'elle se prénomme Hélène, est mère de deux enfants et à la tête d'une compagnie prospère au Danemark. Tous les éléments qui lui sont démontrés la pousse à quitter Joachim et son petit café qu'elle a tenu avec tellement de passion dans son petit village de l'ile de Bornholm, pour suivre Edmund et arriver dans un monde où elle se sent perdue et destabilisée. Aller à la rencontre de ses deux enfants qui lui sont totalement inconnus, les apprivoiser, leur donner sa confiance, et reprendre son rôle à la tête de son entreprise où ses employés ont une attitude fuyante envers elle, et comprendre au travers d'un entretien avec son assistante, qu'elle n'était pas appréciée de son personnel.

Difficile de changer de vie 

Un constat difficile et une souffrance qui la submerge. Pour avancer et surtout comprendre le mystère de sa disparition, elle va mener sa propre enquête même si elle se sent épiée, suivie. Par qui ? et surtout pourquoi ?

Joachim de son côté se retrouve seul et ne peut concevoir sa vie sans Louise, après de nombres recherches d'indices et se mettant sans cesse en danger, il se retrouveface a l'horreur, l'impensable mais pour comprendre, il faut avancer et aller de l'avant.

Les châpitres alternent entre ce que découvre Hélène et le périple qu'entame Joachim. Beaucoup d'éléments réunis, la guerre, le pouvoir, les secrets de famille, qui en font une histoire palpitante avec des rebondissements et une fin à laquelle je ne m'attendais pas.

Les personnages ont du caractère, sont déterminés dans leurs idées et leurs choix , ce qui entraîne le lecteur dans une aventure passionnante. Le portrait d'une femme qui souffre, perd pied et qui veut savoir ...car devenir quelqu'un d'autre n'est finalement pas aussi facile que ce que l'on pourrait croire.

J'ai parfois été gênée par quelques tournures de phrases probablement dûes à la traduction. C'est un premier roman qui m'a surprise, m'a fait partir sur de fausses pistes, des rebondissements dès les premières pages. Je pense et j'espère qu'on entendra encore parler d'Anna Eckberg et je remercie les Editions cherche midi pour cette découverte.

La femme secrète - Anna EKBERG - parution mai 2017 - Editions cherche midi