IMG_3315

 

 Le village de Gryon, dans les Alpes vaudoises, est en émoi : dans le temple gît un cadavre, nu, allongé sur la table sainte, les bras écartés à l’image du Christ crucifié, les orbites vides et ensanglantées. À l’extrémité du couteau qui lui a transpercé le cœur, un message : « Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes les ténèbres ! »

 L’inspecteur Andreas Auer est rapidement convaincu que ce meurtre est le premier acte d’une mise en scène macabre et symbolique. Peu à peu, les secrets que certains villageois auraient préféré garder enfouis refont surface et viennent semer le trouble dans ce lieu d’habitude si paisible.

Mon avis :

L'inspecteur Andréas va s'entourer de coéquipiers performants, Karine une collègue, Doc (médecin légiste), Nicolas (inspecteur) et Christophe (police scientifique). Ils devront rendre compte des progressions de l'enquête à leur commissaire et le procureur, qui veut absolument un dénouement rapide. Comment un village si tranquille peut se retrouver au sein d'un tel carnage , et d'une telle mise en scène ... Ces meurtres sont commis à des endroits bien précis dans le coeur même du village et ses 800 habitants vont connaître de biens sombres heures .

Tout au long de ces 600 pages, l'auteur va semer des indices, des fausses pistes , et des références bibliques , dont nous sommes peu habitués dans ce genre de roman, en nous décrivant de jolis sites où tout est habituellement très serein. Les châpitres sont cours, alternent entre passé et présent,  pour que l'on comprenne le rôle de tous les personnages . J'ai souvent pensé avoir trouvé le ou les meurtriers mais à chaque nouveau châpitre je changeais d'avis , je doutais pour retomber dans une totale incertitude. Pas de précipitations , Andréas progresse , comme une araignée tissant sa toile  et tout s'accélère à la moitié du livre et là , impossible de le lâcher.  Le meurtrier est déterminé et ne recule devant rien pour commettre ses actes, le fruit d'un passé torturé et très tourmenté , il distillera son venin jusqu'à la dernière page.

Il est très intéressant de découvrir l'auteur qui a fait l'objet de différents articles dans la presse . Sa passion pour les polars nordiques, ses études de théologie , il a réussi à les inclure dans son roman qui en fait un polar très inhabituel , très bien structuré et sans longeurs tellement il est passionnant.

Vous pouvez découvrir Marc Voltenauer ici et vous procurer le dragon du Muveran qui sera un formidable compagnon pendant quelques heures ou quelques jours.

J'ai hâte de découvrir la suite des aventures d'Andreas Auber courant 2017.

Le dragon du Muveran - Marc Vaultenauer - parution août 2015 -Editions plaisir de lire que je remercie pour cette lecture

paru également en Août 2016 chez Slatkine et Cie 

Le format poche vient de sortir chez Pocket.

 

9782266274067