vengeances

 

4ème de couverture :

Brünhilde Blum déteste son prénom. Elle déteste encore plus ses parents adoptifs, qui dirigent une entreprise de pompes funèbres. Lors d’une croisière en Croatie, Blum – comme elle se fait appeler – décide qu’il est temps pour eux de mourir… Elle a 24 ans.
Huit ans plus tard, elle vit avec l’homme qui le premier a répondu à l’appel de détresse lancé depuis le voilier. Mark est policier. Elle a repris et modernisé l’entreprise familiale. Ils sont les parents de deux fillettes de 3 et 5 ans. Ils sont heureux.
Mais la moto de Mark est percutée par une voiture : tout sauf un accident ! Mark meurt. Elle poursuit seule l’enquête qu’il menait – cinq hommes avaient enlevé des migrantes moldaves, qu’ils violaient et torturaient. Blum décide alors de venger Mark. Or, quand il s’agit de tuer – on l’a vu –, Blum n’a aucun scrupule. Encore moins de remords…

 

Mon avis :

Vengeances est le premier tome d'une trilogie .Le jour ou Blum décide de faire disparaître ses géniteurs, c'est pour enfin être heureuse, profiter de chaque moment de liberté. La mort de son conjoint  Mark, flic, avec qui elle menait une vie de famille emplie de joie et  d'amour, va anéantir tous ses projets. 

La mort, Blum la connaît bien , au travers de son métier et son unique but sera de venger la mort de Mark qui n'est pas aussi accidentelle qu'elle le laisse paraître,  car en rangeant des papiers appartenant à son mari, elle découvre qu'il enquêtait sur une sombre histoire de sequestration et de viol répétés. 

Saura t-elle retrouver tous les assassins a temps sans risquer sa propre vie ? 

J'ai beaucoup aimé l'entêtement de cette femme, elle n'a pas froid aux yeux , prend énormément de risques pour retrouver les assassins et ira jusqu'au bout sans jamais oublier que ses enfants l'attendent, qu'il lui reste encore une part de bonheur avec eux, qu'il lui faut les voir grandir  sereinement .

Ce thriller est addictif , on est très vite plongé dans l'histoire et on a surtout très envie de savoir si l' obsession et le désir de vengeance de cette femme lui permettra de faire son deuil . Elle ne recule devant rien , brûle et démembre des corps, fait preuve d'une violence a toute épreuve. Elle fait face à des assassins impitoyables et sans scrupules, mais qui ne se mefieront pas de cette femme au réel  pouvoir de séduction et à sa détermination.

L'auteur distille dans son roman , une atmosphère "brutale" , cinglante , dont on est peu habitué. Un livre qu'il faut lire pour faire connaissance avec Bernhard Aichner , afin de retrouver ensuite les deux prochains tomes de cette trilogie.

 Vengeances - Bernhard Aichner - parution Février 2016 aux Editions l'Archipel que je remercie pour cette lecture